Connexion client
Demander une démoUne démo ? Essai gratuit
Accueil > Blog Méthode HACCP > Les démarches HACCP > Les Obligations Réglementaires du Restaurateur > La petite histoire des microorganismes alimentaires : Escherichia Coli ou (...)

La petite histoire des microorganismes alimentaires : Escherichia Coli ou E.Coli

Les Obligations Réglementaires du Restaurateur 13 janvier 2020

Les aliments sont entourés de microorganismes plus ou moins nocifs pour l’homme. Il est donc important de savoir reconnaître ceux qui posent problème ainsi que les moyens nécessaires pour les rendre inoffensif ou s’en débarrasser. Le cas soulevé par cet article concerne une bactérie souvent vue dans les médias : L’Escherichia Coli (ou E.Coli pour les intimes).

La Petite Histoire de l’Escherichia Coli

E.Coli est une bactérie très commune chez l’être humain puisqu’elle compose 80% de notre flore intestinale aérobie. Cependant certaines souches sont hautement pathogènes et peuvent être dangereuses pour l’homme.

Cette bactérie a fait beaucoup parler d’elle entre les années 2005 et 2014. Alors qu’en France, on dénotait un décès dû à des steaks hachés contaminés par cette bactérie, en Allemagne, une quarantaine de personnes avaient perdu la vie suite à la consommation de graines germées également contaminées.

Il s’agit donc d’une bactérie à surveiller sérieusement.

Les symptômes à reconnaître

Les symptômes apparaissent 3 à 8 jour après infection. Les formes pathogènes peuvent entraîner des diarrhées sanglantes, des insuffisances rénales aigües, voire une issue fatale chez certaines personnes à risques.

Où la retrouve-t-on ?

Les produits d’origines animale mal cuits ou consommés crus sont les principaux aliments où l’on peut retrouver la bactérie, cette dernière se développant dans le tube digestif des animaux à sang chaud.

Elle peut également se retrouver sur des fruits et légumes entrant en contact avec ces souches.

Comment l’éviter et s’en débarrasser

  • Cuir la viande à coeur, notamment si elle est hachée
  • Eviter la consommation de fromage au lait cru chez les populations à risque (personne âgées, enfant, femme enceinte)
  • Laver les fruits, les légumes et les herbes aromatiques (surtout si consommé cru)
  • Se laver les mains avant la préparation des repas
  • Faire attention à l’hygiène du matériel utilisé lors de la préparation
  • Séparer les aliments cuits et les aliments crus pour éviter les contaminations croisées
Retour

Vous souhaitez contacter traqfood ?

Vous êtes un commercial, un restaurateur ou un particulier.
N’hésitez pas à contacter traqfood !

Je suis
Je travaille pour
Je veux